Expositions permanentesConseil

Alger Regard sur un nouveau centre à Alger pour la sauvegarde du patrimoine immatériel en Afrique

Alsace Mémorial de l'Alsace Moselle

Alsace Mise en ligne du nouveau site internet
Le nouveau site Internet du musée d'Unterlinden vous offre un site attractif, dynamique et vivant qui vous propose une visite virtuelle des salles, l’accès commenté aux œuvres majeures, l’écoute de commentaires audio extraits des audioguides du musée, la demande de réservation de vos visites en ligne, la consultation des objets et catalogues de la boutique, le téléchargement des fiches pédagogiques pour les scolaires...

La lettre du musée

Aquitaine RÉOUVERTURE DU MUSÉE DES BEAUX ARTS DE BORDEAUX - 19 DÉCEMBRE 2013
Dossier de presse
Visuel

Aquitaine Mise en ligne du nouveau site internet

Aquitaine

Bordeaux, le commerce atlantique et l’esclavage
Ouvert le 10 mai 2009 au Musée d’Aquitaine à Bordeaux

La ville de Bordeaux a consacré depuis une dizaine d’années comme le souligne Alain Juppé , Maire de Bordeaux une « politique de juste mémoire » qui s’est illustrée par l’exposition Regards sur les Antilles ( 1999 ), la plaque commémorative à la mémoire d’Isaac Louverture , fils de Toussaint Louverture , le square Toussaint Louverture ( 2003 et 2005) ,le rapport du Comité de réflexion et de propositions sur la traite des noirs à Bordeaux présidé par Denis Tillnac ( 2006) , le « Village de la Mémoire» du Conseil de la diversité » (2009).

« A travers cette exposition permanente , et par delà ses propres frontières , Bordeaux apporte sa contribution pour une histoire partagée , partie intégrante de l’histoire de France, de l’Europe et de toute l’humanité conformément à la lettre et à l’esprit de la loi du 21 mai 2001 et aux recommandations du Comité pour la Mémoire de l’esclavage .C’est la raison pour laquelle Bordeaux est honoré d’accueillir le 10 mai 2009, déclare Alain Juppé , la cérémonie officielle de la journée nationale de commémoration des mémoires de la traite négrière, de l’esclavage et de leurs abolitions. »

Musée d’Aquitaine
20, cours Pasteur 330000 Bordeaux
tél. : 05 56 01 51 00
Horaires tous les jours sauf lundis et jours fériés, de 11 hà18 h
Tarifs entrée aux collections permanentes, expositions temporaires : 5 euros, gratuité pour les scolaires, étudiants en, groupe, jeunes de moins de 18 ans et personnes handicapées.
Accès accessible aux personnes à mobilité réduite Tramway :ligne B, arrêt Musée d’Aquitaine.

Informations complémentaires.


Auvergne

Le Musée Mandet rouvre ses portes le 22 janvier 2011, en présentant au public un nouveau département consacré aux arts décoratifs contemporains ainsi que des espaces pédagogiques adaptés au jeune public, un accueil pourvu d’une boutique, une bibliothèque de travail pour les chercheurs.

Dossier de presse


Bourgogne

Réouverture du Musée du jouet

Dimanche 1er juillet 2012 : REOUVERTURE DU MUSEE DU JOUET
Au terme de 22 mois de travaux menés tambour battant, le nouveau musée du Jouet s'apprête à rouvrir ses portes à Moirans-en-Montagne (39).
Le musée entrouvre ses portes. Découvrez le dans le communiqué de presse ci-joint :

un musée imaginé pour les enfants
des espaces agrandis (surface doublée)
près de 3000 jouets et jeux du monde entier pour une histoire longue de 5000 ans
un musée ancré dans le 21ème siècle doté des toutes dernières technologies
une mise en valeur des savoir-faire régionaux
une approche ludo-éducative pour jouet, apprendre, grandir...

Communiqué de presse


Bretagne

Ancienne Base de sous-marins de Lorient

Désarmé en 1989, mis à sec en juillet 1995, le sous-marin « Flore » visible sur le site de l’ancienne Base de sous-marins de Lorient sera ouvert au public le 1er mai 2010. La visite de ce submersible, admis au service actif en 1964, s’inscrit dans un vaste espace muséographique de 450 m2 situé dans une ancienne alvéole du bloc K2, trace de l’histoire de cette ancienne base. Un parcours de visite étudié à base de sons et d’images retrace l’histoire de Lorient, port stratégique du Moyen Age à 1997, le quotidien des sous-mariniers à bord ainsi que l’histoire de « La Flore », témoin de 50 ans d’histoire militaire à Lorient. Ecrans géants, pièces originales de submersibles, projection en 3D, témoignages audio... une mise en scène spectaculaire élaborée par une équipe pluridisciplinaire. Riche en anecdotes, le parcours muséographique est une plongée dans l’histoire pour les initiés comme pour le grand public.

Communiqué de presse


Bretagne

Musée de Pont Aven

Place de l'Hotel de ville 29930 PONT AVEN
02 98 06 14 43

Crée en 1985, devenu " Musée de France, il fait connaitre la vie artistique de Pont Aven depuis 1860, depuis la colonie de peintres américains jusqu'à la peinture bretonne du milieu du 20° siecle un nouveau musée est prévu doublant la surface d'exposition,permettant l'ouverture sur l'art contemporain. La célébration des 25 ans permet l'édition d'un catalogue,avec quelques 240 des plus belles oeuvres du musée ,de généreux donateurs continuent d'alimenter le fond du musée P.GAUGUIN , P.SERUSIER , M.DENIS, E.BERNARD ......et tant d'autres.

Le nouveau musée de Pont-Aven

Trente ans après l’ouverture du premier musée de Pont-Aven le 29 juin 1985, l’inauguration d’un musée complètement rénové est prévue à la fin de 2015 après trois ans de fermeture et de travaux. Une réunion de chantier ouverte à la presse le 7 octobre   dernier a permis de se rendre compte de l’avancée spectaculaire des travaux et du respect du calendrier prévu. A l’approbation du Projet Scientifique et Culturel par le Conseil municipal de Pont-Aven et par la Direction des Musées de France en 2008, a succédé l’étude de Programmation, le Concours d’Architecture remporté par le Cabinet de l’Atelier de l’Île de Brest et la décision de portage de ce projet ambitieux s’élevant à plus de 8 millions d’euros H.T. par Concarneau –Cornouaille Agglomération (22,5%), aidée par l’Etat (30%), la Région (16,4%), le Département (12,4%) et des partenaires privés (18,5%).

Ce nouveau musée va occuper en plein centre, un bâtiment emblématique de Pont-Aven, l’ancienne annexe de 1900 de l’hôtel Julia fréquenté par les peintres. Les espaces du musée seront doublés, et des espaces complémentaires élargis et modernisés accueilleront salle de conférences, salle pédagogique, centre de documentation, librairie-boutique, point café et détente, tec… c'est-à-dire tout ce que les visiteurs attendent de tels équipements.

Rappelons que ce musée né sans collection, rassemble aujourd’hui plus de 4 500 œuvres et documents d’archives consacrés à l’Ecole de Pont-Aven. Avant les travaux, le musée était déjà le troisième musée des Beaux Arts le plus fréquenté de Bretagne ; après la restructuration, on attend une nouvelle augmentation avec un objectif de 70 000 à 100 000 visiteurs qui pourront dynamiser l’ensemble de la région.

Alain Pennec

Dossier de presse


Région Centre

LA FONDATION DU DOUTE
Inauguration le vendredi 5 avril 2013 à Blois
 

« Créer c’est douter et douter c’est créer »

écrit Ben en frontispice de la Fondation du doute,

le nouveau lieu de questionnement et de création que l’artiste installe à Blois. 

La Fondation du doute, c’est bien sûr, un lieu où sont présentées les œuvres importantes de cette période si active des années 1960-1970 : plus de 40 artistes sur deux étages, quelque 300 œuvres, documents, archives et vidéos Fluxus, mais aussi « para et post Fluxus » comme le dit Ben, issus de sa collection personnelle, de celle de Gino Di Maggio (prêt des collections pour une durée de 8 ans), de la complicité d’artistes et d’autres collectionneurs comme Catarina Gualco.

C’est également un lieu vivant, un réservoir d’idées, un espace d’expression, d’interrogation sur l’art, ses limites ou ses frontières.

Dossier de presse


Région Centre

Sur un autre Oradour Maillé souvenir Maison du souvenir, rue de la paix 37800 Maille 02 47 65 42 99 Maison-du souvenir@maille.fr Ouverte toute l’année du mercredi au samedi de 19h30 à 13 h et de 14h à 18h, du dimanche au lundi de 14 h à 18 h

Toutes les informations


Doubs Musée de la Résistance et de la Déportation de Besançon

Présentation de Mme Gaby Sonnabend


Drôme

Les peintures murales de la salle du Conseil municipal de Piégon (Drôme)

Piégon est une commune de la Drôme provençale, proche de Nyons. Au recensement de 2006, elle comptait 228 habitants.

Les peintures. La présentation


Grenoble

Musée Stendhal

Dossier de presse


Haute-Marne

Conseil Général de Haute Marne

Conservation du Patrimoine en Haute Marne : le Château du Grand Jardin de Joinville restauré Le Conseil général de Haute Marne mène depuis de nombreuses années une vaste politique de conservation. Bâtiment classé à l’inventaire des monuments historiques et propriété de la collectivité territoriale, le château du Grand Jardin de Joinville vient de faire l’objet d’une restauration de ses combles et de sa toiture qui a été inauguré le 4 juin 2009 Acquis par le conseil général de Haute Marne en 1978 le château du Grand Jardin a bénéficié depuis de plusieurs phases de rénovation afin de redonner à cet ancien relais de chasses des ducs de Lorraine et à son jardin son lustre ancien. La restauration du toit est la dernière en date, avec pour maître d’œuvre Pierre Bortolussi, architecte en chef des Monuments Historiques La charpente a été entièrement refaite ainsi que les corniches sculptées.
Ces travaux permettent désormais l’accessibilité au grand public de cette partie du château. Centre culturel de rencontre, le château du Grand Jardin de Joinville ( wwww.legrandjardin.com) accueille toute l’année de nombreuses manifestations telles que les rendez-vous aux jardins événement organisés par le Ministère de la Culture et de la Communication en juin 2009.

Une mission de conservation de patrimoine très étendue

Avec pas moins de 96 sites classés et 337 inscrits à l’inventaire des Monuments Historiques un patrimoine mobilier protégé de 1947 objets, la Haute- Marne possède un capital très riche. Afin de le préserver et de le valoriser, le conseil général de la Haute -Marne mène depuis de nombreuses années une politique volontariste de conservation du patrimoine : acquisition d’édifices tels que la villa gallo- romaine d’Andilly -en Bassigny ou le château du Grand Jardin de Joinville, repérage des richesses architecturales, urbaines et passagères, aide aux communes pour restaurer le patrimoine rural non protégé et les objets mobiliers inscrits et classés … Intégré au département, le service de Conservation Départementale de la Haute –Marne regroupe des missions d’inventaire, de protection et de conservation. Il a mené très récemment un recensement informatisé du patrimoine mobilier des églises du département.


Genève

Musée Barbier-Mueller

10, rue Jean Calvin Genève Suisse
Tél 022 312 02 70, fax : 22 312 01 90
courriel : musee@barbier.mueller.ch

INFORMATIONS GENERALES

Le musée Barbier-Mueller est ouvert 365 jours par an, de 11hà 17h
Prix de l’entrée : adultes : 8 SFR ; étudiants, AVS, AL, chômeurs, groupes : 5 SFR ; enfants de moins de 12ans et écoles : gratuit

  • Visite guidée sur demande
  • Tous les livres publiés ou coédités par le musée sont en vente à l’entrée des salles d’exposition.
  • L’Association des Amis du Musée permet de bénéficier de nombreux avantages dont l’abonnement à la revue Arts et Culture et des réductions sur le prix des
Ile de France

Musée de l'immigration

L’exposition permanente REPÈRES du Musée de l’histoire de l’immigration fait peau neuve. Après une refonte complète de son parcours et un nouvel accrochage des œuvres, c’est 200 ans d’histoire de l’immigration en France qui s’offrent aux visiteurs à partir du 16 septembre 2014 sous un angle neuf croisant les regards historique, ethnographique et artistique

Au total près de 300 documents d’archives inédits, photographies exposées pour la premières fois, planches de bande dessinée, œuvres d’art récemment acquises et autres témoignages se répondent le long d’un parcours thématique qui forme un panorama vivant de deux siècles d’histoire de l’immigration en France. 


Communiqué de presse


Ile de France

Retour du 5e continent au Musée d'Archéologie nationale - Domaine national de Saint-Germain-en-Laye


Ile de France

Site des Maisons de Victor Hugo


Ile de France

LE MUSEE DU QUAI BRANLY SURFE SUR LA VAGUE NUMERIQUE

  • Premier musée national disponible sur iPad (à partir du 28/06).
  • Premier musée national à proposer l’achat de billets dématérialisés sur iPhone pour l’accès à ses collections permanentes.

Et aussi : application iPhone

  • téléchargements d’audioguides .
  • réseaux sociaux Intégrant pleinement les nouvelles technologies dans sa stratégie de sensibilisation des publics, le musée du quai Branly décline une partie de son offre culturelle et de ses services sur les différents supports numériques utilisés par le grand public.

Premier musée national disponible sur iPad (à partir du 28/06), premier musée national à proposer un billet dématérialisé « m-ticket » pour l’accès à ses collections permanentes, présentation des collections en 3D, programmes interactifs, ou encore échanges d’actualités via le réseau social Facebook, le musée du quai Branly utilise toutes les ressources des nouvelles technologies pour entretenir un lien permanent et dynamique avec ses visiteurs.

Informations en pièce jointe

LE MUSEE DU QUAI BRANLY CONTINUE DE SURFER SUR LA VAGUE NUMERIQUE PREMIER MUSEE NATIONAL A LANCER SON APPLICATION ANDROID

Premier musée national à lancer son application iPad (dés juin 2010), le musée du quai Branly est à nouveau aujourd’hui le premier musée national à créer une application sur Android. Avec ce nouveau support, qui complète l’offre déjà disponible sur iPhone (depuis mai 2010), le musée du quai Branly touche un très grand nombre d’utilisateurs de smartphones en France et affirme une nouvelle fois sa volonté d’entretenir un lien permanent et dynamique avec tous les publics.

Dossier complet


Ile de France

UN MUSÉE VIVANT DU MONDE ARABE

A l'occasion de son 25ème anniversaire, l'Institut du monde arabe inaugure le 30 janvier 2012 un musée entièrement nouveau, proposant une vision globale, sensible et intégrée de l'aire géographique constituée par les vingt deux pays arabes cofondateurs de l'IMA

La suite...

 

 


Ile de France

VASARELY A EVRY

En 40 ans de carrière, Vasarely n'a réalisé que deux œuvres sur un thème religieux, pour partie figuratives. Le musée Paul Delouvrier, espace culturel autonome de la Cathédrale d'Evry, les accueillera à partir du 16 novembre, permettant ainsi au public de découvrir ces deux toiles monumentales exceptionnelles.

Communiqué de presse


Ile de France

Inédit : visitez les Grands Dépôts des Archives nationales

Les Grands Dépôts des Archives nationales sont désormais ouverts à la visite, les premiers et derniers samedis de chaque mois.

Toutes les informations


Ile de France

Camille Claudel à Nogent sur Seine.

Détail sur les œuvres exposées


Ile de France

16 juin 2013 : ouverture du nouveau musée du cheval
Domaine de Chantilly

Le domaine de Chantilly ne cesse de nous réserver de nouvelles et belles surprises  . En ce mois de Juin 2013 c'est à l'ouverture du nouveau  MUSEE du CHEVAL que le public est convié. Il a fallu
 -adapter un monument historique classé du XVIII° siècle à une muséographie contemporaine , pari réussi : système de vitrines modulaires (Barcelone )  suspensions aimantées ......
-concevoir un programme audiovisuel racontant les grandes dates de l'histoire du cheval ,par exemple : 8 millions de chevaux tués lors de la 1° guerre mondiale , les chasses ,les jeux ....;
- exposer des oeuvres du  dépôt des collection .  
Naturellement la présence de chevaux vivants dans les magnifiques écuries ,de Chantilly  ainsi que la magie des spectacles équestres sont une composante essentielle du musée .
   Son Altesse l'Aga Khan  a contribué à la réalisation du projet.
 
Aleth Briat  

Communiqué de presse


Ile de France

Musée de l’Armée : 1ère réouverture des salles du département moderne consacrées à la période de Louis XIV à Napoléon 1er
Musée de l’Armée, Hôtel national des Invalides, 129, rue de Grenelle, 750007 Paris
0 810 11 33 99

La rénovation du Département moderne

Les salles du Département moderne fermées en janvier 2006 ont été rénovées dans le cadre de la modernisation globale du musée, ATHENA (2003-2010), dont ce chantier constitue la quatrième phase (après la modernisation du département ancien, celle des Deux guerres mondiales et la création de l’Historial Charles de Gaulle ). La première partie de Louis XIV à Napoléon Ier ouvre en mai, la seconde partie des Cent Jours à Napoléon III jusqu’à la Commune de Paris (de 1815 à 1870) ouvre fin novembre. Alors l’ensemble de la collection sera intégralement accessible dans un dispositif scénographique complexe qui les remettront en valeur.
Plusieurs milliers d’objets composant l’une des premières collections du monde, tant par la diversité que par le nombre, reprennent place au sein d’une nouvelle muséographie : uniformes de simples soldats ou de prestige, pièces d’équipement de nouveaux régiments, armes, iconographie, effets personnels de grandes figures historiques … retracent l’histoire militaire politique et sociale de la France sur plus de deux siècles et demi Cette réalisation est le fruit d’une collaboration étroite entre la direction du Musée le général Bresse, le conservateur du département moderne Emilie Robbe et son équipe accompagnés par des collaborateurs scientifiques et techniques de l’établissement et des historiens et spécialistes éminents rassemblés au sein d’un conseil scientifique(Jean Pierre Bois, Hervé Drevillon, Jacques Garnier, Thierry Lentz, Anne Tricaud, Alain Tripnaux.
Le maître d’œuvre a été choisi par le musée, maître d’œuvre d’ouvrage, après un concours C’est l’agence Repérages Architecture qui a été déclarée lauréate.
3700m2 de surface répartis sur deux étages ont fait l’objet d’un réaménagement muséographique complet, conforme à l’esprit d’Athéna celui de faire « du musée d’objets un musée d’histoire » comme le souligné le Général Bresse, directeur du Musée. L’ambition est de faire du musée der l’armée un véritable musée d’histoire, moderne, didactique, cohérent, agréable à la visite et accessible au plus grand nombre, visiteurs français et étrangers, individuels et en groupe, novices et amateurs.
Les anciennes salles, conçues dans les années 1960-1970, offraient une muséographie datée et ne répondaient plus aux attentes du public, aux nouveaux modes de visite, aux ambitions scientifiques, culturelles et pédagogiques de l’établissement. Une remise aux normes de sécurité et d’accessibilité était indispensable.
Un des objectifs des équipes du projet a été la mise en valeur de collections. Celle-ci passe par la construction d’un nouveau discours historique, la scénographie (choix de présentation, vitrines, couleurs d’éclairages) et les supports de médiation culturelle (bornes multimédia, plans reliefs animés, postes audio, parcours sonore, signalétique, couleurs spécifiques habillant les salles blanc pour l’Ancien régime, rouge depuis la Révolution jusqu’à la fin de l’empire° jusqu’à la Commune qui donnent leur sens auprès du visiteur. Aujourd’hui il ne s’agit plus d’exposer le maximum d’objets dans les salles, mais de mieux les présenter en les rendant compréhensible par tous. Le principe d’une rotation d’une partie des collections permettra aux visiteurs de découvrir des pièces nouvelles ou méconnues


Ile de France

Musée de l’Armée - Remise par le CNRS de vestiges d’époque napoléonienne provenant du chantier archéologique de Vilnius (Lituanie)

Des représentants de l’unité d’Anthropologie : adaptabilité biologique et culturelle du CNRS de Marseille ont remis à la direction du musée 43 objets et fragments d’uniformes de soldats napoléoniens, issus des fouilles archéologiques entreprises depuis 2002 sur un charnier découvert à Vilnius (Lituanie) par des équipes franco-lituaniennes. En 2005, ces vestiges ont été restaurés, certains par l’Institut national du patrimoine (INP), d’autres par le musée national de Lituanie. Mis en dépôt de longue durée, ces objets intégreront la section napoléonienne du département moderne. L’étude de ces fragments permet de compléter la connaissance relative à l’histoire du costume militaire, à une époque d’évolution. Automne 2001, à Vilnius( Lituanie), des ouvriers découvrent une gigantesque fosse commune contenant les ossements de plus de 1700 soldats de la Grande Armée de Napoléon Ier, morts lors de leur retraite de Russie. C’est le premier charnier napoléonien mis à jour.
Dans le cadre d’une collaboration franco- lituanienne, différentes unités du Centre National de la recherche scientifique( CNRS)-pour la France, il s’agit des chercheurs d de l’Université de Marseille ont rapidement entrepris des fouilles. Des analyses d’ossements ont permis de conclure, début 2006, que ces soldats ont été victimes d’infections et de fièvres transmises par les poux..
L’exhumation a permis de récupérer des objets métalliques tels des boutons d’uniformes portant le numéro de régiments ou des pièces de monnaie, ainsi que des fragments de tissus –uniformes, bottes et guêtres, cocardes en cuir. Alors que les équipes lituaniennes portant plus particulièrement leur attention sur les objets métalliques, les équipes françaises, dirigées par Michel Signoli, chercheur au CNRS, prélèvent des échantillons de tissus-draps d laine, toiles ou tissus de doublure-afin de procéder à leurs analyses scientifiques et historiques. Les objets qui survécurent aux analyses ont été alors restaurés. Ainsi, quelques fragments ont été confiés aux restaurateurs des ateliers textiles se l’institut national du patrimoine( INP), qui sont intervenus de mars 2005 en janvier 2006.le reste fut pris en charge, dès février 2005 par la responsable de la conservation des objets en Lituanie, Mme Rasa Kubiliuté du Musée National de Lituanie. Le CNRS a procédé à un dépôt de 43 pièces restaurées, vestiges d’uniformes napoléoniens de la Grande Armée trouvés à Vilnius. Il s’agit, par exemple, de fragments de guêtres, de boutons d’uniformes en cuivre, de portions de draps de laine…

Musée de l’Armée Animations pédagogiques


Langres

Maison des lumières
             300 è anniversaire de la naissance de Denis Diderot

              Inauguration de la Maison des Lumières à Langres

A l’occasion du 300 è anniversaire de la naissance de Diderot, la ville de Langres, cité natale du philosophe, a inauguré en ce début du mois d’octobre 2013 le seul musée, en France, consacré au siècle des Lumières : la « Maison des Lumières, Denis Diderot».

La suite 


Lyon

CENTRE D'HISTOIRE DE LA RÉSISTANCE ET DE LA DÉPORTATION / RÉOUVERTURE LE 16 NOVEMBRE 2012

 


Lyon

LA CHAPELLERIE

Atelier-Musée du Chapeau 5 siècles de tradition chapelière

A Chazelles-sur-Lyon

 

 


Lorraine

Les Sites de mémoires d’Histoire 14-18 en Meuse

Films sur les sites en fin de page


Lorraine

Parcours touristique de mémoire collective Lyon – La Chine

Lyon Tourisme et Congrès propose un parcours touristique de mémoire collective, incluant la visite d’une exposition pérenne sur un pan d’histoire commune remarquable, réalisée à l’aide des archives du fonds chinois de la Bibliothèque Municipale de Lyon, dans des locaux qui autrefois abritèrent l’Institut franco-chinois de Lyon de 1921 à 1946, unique université chinoise hors de Chine ayant jamais existé. La ville de Lyon, bien avant son jumelage avec Canton a entretenu des relations avec la Chine, tissées depuis le 16 ème siècle et jamais interrompues.
Au fort Sainte Irénée l’exposition permanente retrace l’histoire des étudiants chinois à Lyon entre 1921 et 1946 en français et en chinois. Dans la première salle les raisons de la venue de jeunes chinois sont expliquées pour leur permettre de se former aux sciences occidentales dans la cadre du mouvement travail études amenant à la création de l’institut franco-chinois à Lyon.
Dès la fin du XIXème siècle, de nombreux intellectuels chinois font le constat du système de l’éducation chinoise et de son caractère inadapté au monde moderne. Le mouvement Travail et Etudes naît alors : plusieurs milliers de chinois vont dans les années 1990 aller se former en Europe et surtout en France. Une tête pensante de ce mouvement est Shizeng qui crée à Garenne Colombes une usine fournissant du travail aux compatriotes qui le soir apprennent le français et des matières scientifiques. Mais ce mouvement va ses heurter aux difficultés de la France à l’issue de la Guerre de 1914 : baisse des salaires, montée du chômage. Le gouvernement chinois s’oriente vers une politique éducative de haut niveau qui va aboutir à la création de l’Institut franco-chinois de Lyon. Mais les Chinois du mouvement Travail Etudes critiquent l’arrivée d’étudiants boursiers venus de Chine et vont manifester à Lyon pour s’opposer à leur venue lors de la marche sur Lyon qui échoua. Une frise permet de lire les 473 étudiants formés à l’institut Les 4 fondateurs font l’objet d’une tablette expliquant leur rôle crucial dans ce système éducatif : Li Shizeng, Chu Minyi, Cai Yuanpei et Tsen Tsomning.
Dans la deuxième salle c’est l’histoire de l’Institut de 1921 à 1946, puis de sa renaissance de 1980 à 2008 avec toujours le même objectif : œuvrer au transfert de la culture et des technologies françaises vers le monde chinois. Les richesses de la bibliothèque de l’Institut actuellement conservées dans le fonds chinois de la Bibliothèque Municipale de la Ville de Lyon, sont en partie exposées Le fonds chinois conserve plus de 60 000 ouvrages et pr2iodiques il a été un choix de 8 étudiants parmi les 473 qui ont été formés à l’Institut : un ingénieur en travaux publics fit un stage chez Berliet et favorisa la promotion de Berliet en Chine et des transports publics, le premier architecte chinois qui a travaillé avec Tony Garnier, des traducteurs de Romain Rolland ou André Gide, un étudiant à l’école centrale de Lyon. Enfin l’exposition met à l’honneur Berliet et la Chine Paul Berliet , président du Comité France Chine des patrons français qui a reçu Deng Xiao Ping et Zhou en lai dans ses usines à Vénissieux.
La visite dure deux heures Dans le parcours qui part de la place Bellecour outre le Fort Saint Irénée le visiteur visite le Musée des Tissus qui possède une collection unique au monde soieries chinoises. En route par le le métro et le tram, il peut admirer la fresque de Shanghai au 23, boulevard des Etats-Unis qui célèbre le 20 ème anniversaire du jumelage de la région Rhône Alpes avec Shanghai.
Une visite peut être organisée à la Bibliothèque municipale (sur inscription et en nombre limité ) pour découvrir le trésor du fonds chinois ( 60 000 ouvrages en chinois et en français, 400 périodiques), des archives des jésuites en Asie, fonds remarquable déménagé de Chantilly à Lyon dans les années 1990.


Midi-Pyrénées

Ouverture du musée Toulouse-Lautrec 

Cliquez ici


Morvan

Toutes les informations sur le Musée et le site archéologique de Bibracte

Cliquez ici


Moselle

Extension muséale de la Maison de Robert Schuman
8-12, rue Robert Schuman 57160 Scy-Chazelles, tél. : 03 87 35 01 40

La Maison de Robert Schumann à Scy-Chazelles est propriété du Département de la Moselle et placée sous la responsabilité administrative et scientifique de la Conservation départementale des Musées de la Moselle. Site du Conseil général de la Moselle , elle a pour vocation de faire connaître le travail de Robert Schuman en faveur de l’Europe, et, plus largement, d’évoquer l’histoire de sa construction européenne. En mars 2007, le site a reçu le « Label Européen du Patrimoine » sur proposition du Ministère de la Culture et de la Communication.

Toutes les informations


Nord

Ouverture l’'Institut du monde arabe en région Nord-Pas de Calais


Nord

Ouverture du Louvre-Lens  le 12.12.2012 

Nord

Elément essentiel pour le rayonnement de Valenciennes, et fleuron de notre patrimoine régional, le musée des Beaux-Arts de Valenciennes ferme ses portes jusqu’au 24 septembre 2015, journée de réouverture au public. 

Une année entière de travaux de rénovation et d’aménagement intérieur, afin de redonner au musée,  le prestige digne des œuvres qu’il héberge. 

Pendant les travaux,  certaines activités seront maintenues et durant cette période, l’accès du public (ateliers, conférences) se fera par l’entrée des ateliers pédagogiques, côté rue des Incas.                                                                                     

Le musée des Beaux-arts de Valenciennes marquera sa réouverture avec éclat, en proposant une exposition intitulée “Rêveries italiennes Antoine Watteau et les paysagistes français au XVIII e siècle’’,  du 25 septembre 2015 au 17 janvier 2016. 


Normandie



Fin de la restauration du SIGNAL d’Adam au MuMa Le Havre


 

Normandie  

Une sculpture monumentale au Mémorial de Caen mardi 23 septembre a partir de 12h 

Cette sculpture en bronze de près de 8 mètres de haut, pesant 13 tonnes,  inspirée de la célèbre photo « V-J Day in Times Square »  sera assemblée a l’aide d’une grue  sur le parvis du Mémorial le mardi 23 septembre a partir de 12h


Pays de Loire

NANTES: Mémorial de l'abolition de l'esclavage

Ce mémorial, construit Quai de la Fosse, sur l'un des sites historiques qui vit pratir près de 1700 expéditions négrières, se veut un hommage aux millions de victimes de la traite et de l'esclavage d'hier et d'aujourd'hui. Rappelons que l'on compte de nos joursplus de 200 millions de personnes asservies pour dettes, mariages forcés, prostitution et travail forcé, notamment un nombre considérable d'enfants.

Communiqué de presse


Poitou-Charentes

Haut lieu de l'histoire militaire, Brouage, place forte du 17ème siècle, est renommée pour son architecture d'exception.
Suite à l'implantation du Centre Européen d'Architecture Militaire (CEAM), le centre documentaire met à disposition du public un fonds de 4000 ouvrages.
Nous vous proposons également à la location un vaste choix d'expositions thématiques.
Vous trouverez ci-joint une présentation du centre documentaire et le catalogue des expositions avec leurs fiches techniques.

Plus d'informations. Expositions sur panneaux.


Provence-Alpes-Côte d'Azur

restauration du Musée de la Camargue, géré par le Parc naturel régional de Camargue, et installé dans l’ancienne bergerie du Mas du Pont de Rousty (Arles). Le Musée restauré accueille dans ses murs une nouvelle exposition, « Le fil de l’eau…le fil du temps en Camargue ». Il ouvrira ses portes au public à partir du 2 novembre 2013..

Communiqué de presse


Provence-Alpes-Côte d'Azur

Réouverture du Musée du Parfum de Grasse.

Plaquette de présentation


Provence-Alpes-Côte d'Azur

 Jeudi 12 septembre 2013, inauguration du Musée d’Histoire de Marseille 

Présentation du Musée par Marie-Antoinette Pastor, secrétaire régionale Aix-Marseille


Provence-Alpes-Côte d'Azur

MUCEM Le site

Le MUCEM (Musée des Civilisations d’Europe et de la Méditerranée) rend son patrimoine culturel accessible à tousLe MUCEM souhaitait que ce patrimoine culturel constitué de toutes les disciplines des sciences humaines et expressions artistiques des deux rives de la Méditerranée soit accessible à tous les publics. Pour répondre à ces enjeux, le groupe Jouve, spécialiste du numérique et expert des nouveaux usages a mis en œuvre une application de recherche documentaire des collections en partenariat avec l’éditeur Antidot.



www.mucem.org

Communiqué de presse


Provence-Alpes-Côte d'Azur

Rénovation et Extension du musée de Valence


Réunion

Maison des civilisations et de l’unité réunionnaise

Hôtel de la région Avenue René Cassin BP
71 90 97719 Saint Denis, Messag Cedex 9 La Réunion
courriel : sec.mcur@cr-reunion.fr

Toutes les informations


Seine et Marne

Musée de la Grande Guerre du Pays de Meaux

 

Communiqué de presse


 
| Plan du site | Infos légales |